juin 14, 2021

Agence Senegalaise de l'Information

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici

Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères pour la France, l’Allemagne, l’Italie, le Royaume-Uni et les États-Unis (5 février 2021)

Libye

5 février 2021

Les gouvernements de l’Allemagne, de la France, de l’Italie, du Royaume-Uni et des États-Unis se félicitent de l’accord conclu sur un exécutif libyen intérimaire combiné, que le dialogue politique libyen a accusé le pays d’avoir mené le pays aux élections nationales le 24 décembre 2021.

Cette étape importante vers une solution politique négociée et inclusive est le résultat d’un processus véritablement dirigé et détenu par les Libyens, avec la médiation des Nations Unies et le soutien du peuple libyen. À cet égard, nous saluons l’engagement extraordinaire de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye et de la Représentante spéciale par intérim du Secrétaire général Stephanie Williams. Nous attendons avec intérêt d’appuyer pleinement la mission de l’Envoyé spécial John Kubik.

Nous appelons tous les responsables et acteurs libyens actuels à veiller à ce que toutes les compétences et responsabilités soient transférées sans heurts et de manière constructive au nouvel exécutif intégré.

Depuis la conférence de Berlin, la Libye a fait des progrès significatifs pour parvenir à une paix et une stabilité durables, notamment la réouverture du secteur de l’énergie, l’accord de cessez-le-feu à l’échelle nationale le 23 octobre 2020, la feuille de route pour la tenue d’élections nationales en décembre 2021 et la réélection . Une autorité exécutive intérimaire intégrée.

Un long chemin reste à parcourir. L’exécutif intégré doit mettre en œuvre l’accord de cessez-le-feu, fournir des services publics essentiels au peuple libyen, lancer un programme de réconciliation significative, répondre aux besoins importants du budget national et organiser des élections nationales. Le nouveau gouvernement intérimaire proposé par le Premier ministre nommé devrait être véritablement global, permettant à tous les Libyens d’être représentés, y compris le sexe, la race et les origines régionales.

READ  Le déjeuner bien-aimé de l'épidémie en France met en danger l'actualité de la cuisine traditionnelle et les bonnes histoires

Nous exhortons les représentants du Forum de dialogue politique libyen à conserver leur fonction vitale, en réaffirmant l’orientation du nouveau pouvoir exécutif intégré dans la préparation et la conduite des élections, tel que déterminé par le Forum.

À la conférence de Berlin sur la Libye de l’année dernière, la communauté internationale s’est engagée à soutenir une résolution du conflit en Libye. Dans l’esprit de cet engagement, tous les participants à la conférence doivent maintenant aider le nouveau pouvoir exécutif à s’acquitter de ses obligations envers le peuple libyen, appliquer pleinement l’embargo sur les armes et appuyer le retrait immédiat de tous les combattants et mercenaires étrangers.

Nous sommes prêts à compter ceux qui menacent la stabilité ou sapent le processus politique en Libye.