mars 4, 2021

Agence Senegalaise de l'Information

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici

Monaco et la France violent les contrôles aux frontières

Depuis le 1er février, des discussions sont en cours entre la France et la chancelière au sujet de l’actuelle interdiction de voyager de 30 km. Samedi dernier, la province de la région Alpes-Maritimes a annoncé des exceptions à la règle, au grand dam de Monaco.

Il y a deux semaines, une interdiction de voyager de 30 km a été imposée entre Monaco et la France. En vertu de la nouvelle loi, les citoyens et résidents monégasques ne peuvent se rendre en France que dans un rayon de 30 km de Monaco.

Samedi dernier, la France a décidé Desserrez cette taille Pour les citoyens et résidents de Monacos. Désormais, ils n’ont plus à donner un test PCR négatif “moins de 24 heures pour les déplacements dans la région Alpes-Maritime”. Cependant, le gouvernement princier n’est pas satisfait de la nouvelle décision de la France, car elle viole le «traité franco-monégasque», qui garantit la libre circulation entre les deux pays.

Lire la suite: Covit-19: Nouvelles règles pour les résidents monégasques qui s’installent en France

Monaco resserre ses règles aux frontières

Quiconque accède à la présidence en réponse aux règles modifiées de la France sera soumis à une réglementation plus stricte. A partir du lundi 15 février, toute personne franchissant la frontière depuis la France doit soumettre un test PCR négatif, qui est effectué dans les 72 dernières heures et certifie qu’il n’y a pas d’infection. Tous les voyageurs, écoliers et étudiants sont dispensés de cette activité, et les habitants de la région Alpes-Maritimes voyagent moins de 24 heures à Monaco.

READ  L'Inde et la France ouvriront la voie à la reconquête de la beauté et de la publicité personnelle de luxe en 2021 et 2022

Suite à l’annonce du gouvernement Prince, il y aura plus d’opportunités pour les tests PCR. Au fur et à mesure que davantage de tests sont proposés au chancelier et que de plus en plus de personnes souhaitent les passer, d’autres rendez-vous seront disponibles au public à partir du mercredi 17 février.