avril 13, 2021

Agence Senegalaise de l'Information

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici

Les exportations de vins et spiritueux ont reculé de 13,9% en 2020

L’épidémie mondiale et la guerre commerciale avec les États-Unis en 2020 ont donné à la France un double point sur l’industrie des vins et spiritueux. Selon l’Association des exportateurs de vins et spiritueux (FEVS), les exportations ont baissé de 13,9% l’an dernier. L’administration présidentielle apportera un certain soulagement.

L’industrie a enregistré des exportations de 0,1 à 12,1 milliards en 2020, le plus bas niveau observé en 2016. Le Champagne reste l’un des secteurs les plus durement touchés, les ventes ayant chuté de 18%.

Sous l’administration Trump, les différends commerciaux impliquant des sociétés aéronautiques telles que Boeing et Airbus se sont intensifiés, avec des frais supplémentaires prélevés sur des secteurs non liés tels que le vin et les spiritueux. Cela comprend 25% des frais ajoutés aux spiritueux et aux vins à la fin du mois de décembre.

Malheureusement pour les fabricants français, la nouvelle direction de Biden a choisi de laisser les frais au bon endroit – pour l’instant.

Dans un effort pour trouver une solution, les dirigeants européens ont proposé une suspension de six mois des redevances pour les litiges aéronautiques. Mais l’administration Biden attend toujours que le Congrès américain confirme son candidat en tant que représentant commercial américain.

Pendant ce temps, le porte-parole de l’USDR, Adam Hodge, a déclaré que les États-Unis ne modifieraient pas les tarifs Les boissons ont été citées par le site d’information du Département du commerce:

“Nous savons que les deux côtés de l’Atlantique sont très intéressés par la résolution du différend Boeing-Airbus. L’USDR se réjouit de travailler avec nos alliés européens pour trouver une solution qui égalisera les règles du jeu une fois l’ambassadeur confirmé.”

READ  La France accorde un crédit modéré pour le programme de transport