septembre 28, 2021

Agence Senegalaise de l'Information

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici

La France et la Pologne ont remporté les relais de biathlon aux Championnats du monde de la jeunesse de l’UIP

La France et la Pologne ont battu les relais de biathlon des jeunes lors de la dernière journée de la finale à Oberdillia, en Autriche, dans le cadre du Championnat du monde des jeunes de l’Union internationale de biathlon (UIP).

Au relais 3×6 kilomètres féminin, le trio français de Fanny Bertrand, Jean Richard et Maya Clottens a pris la tête dès le départ avec un temps de 53 minutes 30,5 cm.

Claudens n’a raté qu’un seul but dans la jambe d’ancre, terminant avec un temps de 13,2 secondes pour la Slovénie, médaillée d’argent.

Un début de ski difficile pour Clara Windsor a poussé son équipe hors de la scène, mais encore plus controversé, alors que la Slovénie traînait lentement en France, grâce aux jambes de Gaza Sork et Lena Repink.

L’Italie, avec Martina Trabucci et Sarah Scotolo dans les deux premières étapes, a permis à la France de rester honnête et de séparer les deux pays en 10 secondes.

L’ancre Linda Jingerl a eu du mal à refléter sa meilleure forme, manquant un total de huit buts, terminant ainsi son équipe à 1 minute 31,7 secondes de la France.

L’Allemagne et l’Autriche ont terminé dans le top cinq.

Dans le relais masculin 3×7,5 km, la Pologne a également remporté sa course en 13,2 secondes, terminant avec un temps de 59: 16,5.

L’Allemagne était à la première place après la première étape grâce à l’effort de France Chaser, qui a terminé le tour en même temps que le Français Edgar Gene.

L’Italie avait 10 secondes de retard, tandis que le Polonais Conrad Botax était pire que 35 secondes.

READ  30 meilleurs Douille Gu10 Pour Led testés et qualifiés

L’Allemagne a eu du mal sur la deuxième voie et a finalement terminé septième, l’Italien Fabio Pillar Kotter menant son équipe avec 15 secondes devant le Polonais John Cunha et le Français Mathieu Garcia à 25 secondes.

Cependant, un dossier de tir parfait a aidé le joueur polonais Markin Zavol à corriger le déficit car il était assez bon pour avancer au-delà de la France.

La France s’est imposée vendredi, 15 secondes devant l’Italie, avec la Russie et les États-Unis respectivement aux quatrième et cinquième places.